profile

Je suis Marie d'Anjou

L'UNEQ, les artistes et Instagram

published4 months ago
1 min read

Bonjour Reader,

En plein coeur de l'été, on aime bien prendre ça plus molo. Je commence à me dire que j'aimerais ça prendre ça molo toute l'année. Non pas en ce qui concerne mes écrits, mais plutôt ce qui est collatéral. Tenir un blog, être sur les réseaux...

Je m'étais allégé la tâche depuis quelques mois en étant que sur insta, en postant des trucs par rapport à mes univers et ça me plaisait bien. Je continuerais mais... Insta change. Il focalise sur les vidéos, les reels; je ne vois même plus le contenu de ceux que je suis. :/ Certains auteurs prennent la vague, moi, elle ne m'intéresse pas. Je serais sur TikTok ou YouTube si c'était le cas. Je pense sérieusement arrêter aussi Instagram et ça m'attriste car j'aimais bien ce réseau comme il était.

J'entretiendrai mon infolettre. Je te posterai, dans cette intimité, mes idées de contenu que j'aurais mis sur mon blog ou mes réseaux. Cette année, j'ai une subvention pour mes projets et c'est absolument tout, vraiment tout, ce que je veux faire. Écrire, structurer, réfléchir à mes personnages. C'est vraiment tout ma drive qui est là. Et j'en suis au point où je dois finir mes projets, les gros, ceux qui trainent depuis longtemps. Je commence à avoir l'impression que le temps va me manquer pour tout ça.

Sur un autre sujet, en juin, l'UNEQ nous annonçait que la loi 35 sur le statut de l'artiste sortait et qu'enfin les écrivains étaient considérés comme des artistes. Non, au Québec, ils ne l'étaient pas encore, et c'était un grand écart avec la réalité.

Les détails sont ici: https://www.uneq.qc.ca/2022/06/03/loi-statut-artiste-victoire-historique

Dans le podcast Tomber: Michel Brûlé (https://ici.radio-canada.ca/ohdio/balados/9704/tomber-michel-brule), l'épisode 5 mentionne l'importance de la loi 35. Ce balado traite du sujet de l'abus dans les milieux littéraires: âmes sensibles...

Voilà pour juillet! Profite du reste de l'été!

Marie, auteure de fantasy de mœurs.